Hébergement informatique et Cloud computing


Le Cloud computing permet d’externaliser l’hébergement des serveurs d’une entreprise sous forme de machines virtuelles. Il offre la possibilité de migrer des applications vers le Cloud. Les données pourront alors être stockées soit par un service prévu à cet effet et mutualisé fourni par un prestataire, soit grâce à un moteur de base de données qui sera fourni par le client et introduit directement dans la machine virtuelle.

Les habitudes de gestion peuvent s’en trouver bouleversées, mais ce système permet de résoudre certains problèmes comme la sécurité, l’organisation, etc. C’est devenu un enjeu pour gagner en compétitivité. Il est plus simple et plus rentable d’externaliser ces fonctions et de compter sur la compétence de professionnels.

Un outil collaboratif

Les prestataires peuvent présenter des offres permettant l’intervention de l’entreprise et offrant du coup une certaine liberté. Toutefois, rarement le client peut réellement avoir la main sur le système et installer seul les composants qui seraient absents du catalogue. Les mises à jour se font plus simplement, il suffit d’effectuer une mise à jour sur l’application pour que tous les utilisateurs en bénéficient. Il est ainsi plus facile de partager ses données et d’optimiser les documents produits par tous les utilisateurs.

Chaque collaborateur peut enrichir le réseau avec son expérience à condition que des outils collaboratifs soient mis en place. La sécurité est privilégiée en effet, en cas de perte ou de piratage, tout est sauvegardé en externe. La puissance de calcul est beaucoup plus performante que dans le cas d’un poste isolé.

Dans le cadre de la mobilité, ce système est important, car il permet de se connecter à partir de n’importe quel lieu à ses applications et à son flux de travail. En contrepartie, quelques inconvénients subsistent, la plateforme Cloud doit être parfaitement sécurisée pour éviter le vol par intrusion et le piratage. Il faut prévoir une déconnexion automatique afin d’éviter les oublis intempestifs. Il faut aussi segmenter les droits des utilisateurs pour limiter l’accès à des projets en cours par exemple.

La confiance et une clause de confidentialité sont nécessaires. La connexion à Internet doit être présente et suffisamment puissante pour que l’utilisateur puisse avoir accès sans problème à sa plateforme de travail.

Un gain de performance

Le fait d’utiliser l’hébergement serveurs permet d’obtenir un meilleur rendement de chaque poste. En externalisant sur des machines hyper puissantes, on bénéficie forcément de ces possibilités. C’est donc un système qui offre bien des avantages comme on l’a vu précédemment. Il offre la possibilité d’accroître sa réactivité et de s’adapter plus rapidement. Il permet une réduction des coûts. Ce sont les coûts de fonctionnement qui baisseront, mais aussi une réduction des investissements. La qualité de service s’en trouve améliorée, les services et les applications étant nettement simplifiés et plus rapides du fait de l’automatisation de l’infrastructure. Il apporte un gain de temps évident et une flexibilité intéressante dans les mises à jour du catalogue.

Les applications peuvent être nombreuses, en permettant un affichage dynamique, on simplifie considérablement le transfert et le partage de documentation et d’information accélérant ainsi le traitement de celles-ci. . La puissance de calcul donne de bons résultats sur des applications telles que la vidéo et les effets que l’on peut apporter ainsi que dans le partage de vidéos. Il en est de même pour les jeux en ligne.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s